Logo

See Your Message Here

If you are interested in seeing your organization's message on First Nations News, please contact us at:

1.416.972.7401
mleung@ecostrategy.ca
Ontario, Canada

Want More Depth?

If you're looking for more info on this story, we'd be happy to set you up with someone to speak to about why this story is relevant to your audience.

Interview Opportunity

Looking to add more depth? We can schedule an interview for you with the people mentioned here. Call:
416.972.7404
Or email: mleung@ecostrategy.ca

For More Information

If you'd like any more details about this news, or would like to get the inside scoop on upcoming, similar news, send us an email: distribution@firstnationsnews.com

Advertisements

Le manque de surveillance sur les activités minières met en péril le Grand Nord

Wednesday, September 22nd 2010 12:39:35pm

Pour diffusion immédiate

Le manque de surveillance sur les activités minières met en péril le Grand Nord

Toronto, le 22 septembre 2010 – Le commissaire à l'environnement de l'Ontario dit que les entreprises d'exploitation minière utilisent le jalonnement des claims, l’exploration et les activités connexes pour circonvenir la promesse du gouvernement visant à protéger la moitié de la forêt boréale dans le Grand Nord. Dans son rapport annuel de 2009-2010 publié aujourd’hui, M. Gord Miller dit que cette situation met en péril l’environnement fragile du nord de l’Ontario.

L’an dernier, des sociétés d'exploration ont jalonné deux lignes de claims miniers sur des centaines de kilomètres de long pour y construire un accès par voie ferrée au Cercle de feu. Le sol de cette région est reconnu pour sa richesse en or, en diamants et peut-être pour le plus important gisement de chromite en Amérique du Nord. « L’utilisation de claims miniers pour ravager une grande partie de la forêt boréale et y installer une voie ferrée invalide toute discussion raisonnable sur la façon de planifier la protection et le développement du nord de l’Ontario », dit M. Miller.

« Qui plus est, le silence du gouvernement au sujet du jalonnement signifie qu’il y consent, et que cette activité cadre dans la Loi sur les mines ainsi que dans la Loi de 2010 sur le Grand Nord. »

Le rapport met également en évidence que la surveillance inefficace du gouvernement permet aux entreprises de service de construire illégalement des camps miniers et des pistes d’atterrissage sans obtenir d’autorisation. Ces cas de figure soulèvent des inquiétudes fondées voulant que le gouvernement fasse l’autruche ou ne soit pas au courant des activités liées à l'exploitation minière qui minent l’efficacité de la planification de l’utilisation des terres dans le Grand Nord.

Le commissaire se préoccupe également du fait que la Loi sur les mines que le gouvernement a récemment remaniée n’exige pas de tenir compte des conséquences environnementales avant que les activités de développement n’aient lieu. M. Gord Miller

recommande que le règlement gouvernemental sur les mines à venir exige que les plans et
permis d'exploration comprennent une étude sur les répercussions environnementales.  

« L’environnement passe en deuxième lieu lorsque le gouvernement réglemente les mines en Ontario », précise M. Miller. « Nous devons mettre l’environnement au premier plan dans toutes les étapes de l’activité minière, y compris dans la planification des régions où l’exploitation minière ne convient pas. »

Des membres du public ont souligné ce problème grâce à la Charte des droits environnementaux de 1993 qui leur a permis d’exprimer leurs inquiétudes sur l'exploration minière visant à trouver de l'uranium.

Le commissaire à l'environnement de l'Ontario (CEO) est nommé par l'Assemblée législative pour agir comme agent de garde environnemental et indépendant pour la province et faire rapport sur les décisions gouvernementales environnementales.  

-30-


Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :
Hayley Easto, coordonnatrice des communications et de la sensibilisation
Bureau du commissaire à l’environnement de l’Ontario
Tél. : (416) 325-3371
Numéro sans frais pour les requêtes : 1 800 701-6454
hayley.easto@eco.on.ca

Also available in English.

Click for high-resolution photo.